• Aloe Vera Pourquoi, 91150 ETAMPES, France

Forever Aloe Scrub

Utilisations:
- Pour toutes les peaux, en particulier les peaux ternes qui manquent d’éclat et de luminosité,
comme celles des fumeuses, ou des femmes urbaines.
REF 238 • 99 g

 

Description:

     Cible

Pour toutes les peaux, en particulier les peaux ternes qui manquent d’éclat et de luminosité, comme celles des fumeuses, ou des femmes urbaines.

 

     Bénéfices

Grâce aux microsphères de Jojoba et au gel stabilisé d’Aloe vera (31.7%), ce gommage doux non abrasif est adapté à toutes les peaux. Il permet d’éliminer en douceur les  cellules mortes accumulées à la surface de la peau. Il active le renouvellement cellulaire, la peau retrouve son dynamisme, son grain s’affine. Le teint est éclatant et plus frais. Son utilisation régulière aide à réguler la production de sébum des peaux grasses et assainit rapidement les “peaux à problèmes”.

Dynamisant: Par son action exfoliante, ce gommage favorise le renouvellement naturel cellulaire et redonne au teint sa fraîcheur et son éclat.

Hydratant* et apaisant: Maintient une bonne hydratation* pour le confort des peaux sèches ou sensibles.

Régulateur: Son utilisation régulière assainit les peaux à problèmes et régularise la production de sébum.
Focus actifs

31.7% de gel d’Aloe Vera qui est un puissant hydratant*. Sa richesse en vitamines et minéraux indispensables contribue à la régénération cutanée et au renouvellement de l’épiderme. Les polysaccharides du gel facilitent également la réorganisation des cellules de la couche cornée permettant de renforcer la barrière cutanée tout en lui conférant douceur et souplesse.

Microsphères de jojoba, les microsphères de cire de jojoba ont une double action, gommante dans un premier temps, puis nourrissante et protectrice, car l’huile de jojoba libérée, très proche du sébum humain, contient des acides gras indispensables et des insaponifiables qui jouent un rôle protecteur très important en particulier contre les UV (absorption dans l’UV-B, max à 280 nm).

*Hydratation des couches supérieures de l’épiderme.

Version Mars 2017